Magnétiseur Naturopathe
Get Adobe Flash player

Nettoyage du Foie et de la VĂ©sicule biliaire

S o y e z   p r ĂŞ t s  p o u r   l e   b i e n – ĂŞ t r e –

Moins de fatigue et plus d’energie
Meilleure digestion (fin de ballonnements, problemes de transit)
Meilleure assimilation des nutriments
Atténuation de problèmes de peau
Atténuation de douleurs articulaires
Atténuation des maladies chroniques
Meilleure résistance aux infections

Le nettoyage du foie et de la vĂ©sicule biliaire est l’une des approches les plus importantes et les plus puissantes pour amĂ©liorer votre santĂ©. Le nettoyage du foie exige 6 jours de prĂ©paration, suivis de 16-20 heures pour le nettoyage en soi.

Ce que vous pouvez espérer

Le nettoyage du foie est une des mĂ©thodes les plus efficaces pour regagner votre santĂ©. Il n’y a pas de risque si vous suivez exactement toutes les instructions.

Ne pas avoir de vĂ©sicule biliaire n’est pas un problème pour cette cure – quelques petites modifications sont Ă  apporter dans la cure.

Nota bene : 

– Il a beaucoup de gens qui ont utilisĂ© des recettes de nettoyage du foie qu’ils ont reçu d’amis ou qu’ils ont trouvĂ© dans l’internet et ils ont souffert de complications inutiles.

– Ne faites jamais de nettoyer si vous souffrez d’une maladie aiguĂ«, mĂŞme s’il s’agit d’un simple rhume. Si vous souffrez d’une maladie chronique, cependant, nettoyer votre foie peut ĂŞtre ce que vous pouvez faire de meilleur pour vous-mĂŞme.

Quand ?

Le meilleur moment pour un nettoyage du foie est Ă  peu près dix jours avant ou dix jours après un changement de saisons : vers le 11 ou le 31 mars – vers le 11 ou le 30 juin.

Pendant les changements de saisons, le corps subit Ă©galement des changements et il est plus inclinĂ© Ă  relâcher des toxines accumulĂ©es et des dĂ©chets (cela se remarque au grand nombre de rhumes ou de cas de grippe). Puisque le système immunitaire est naturellement affaibli pendant les 20 jours d’ajustement saisonnier, nettoyer le foie pendant cette pĂ©riode le soutient dans ses efforts pour maintenir la santĂ© du corps.

Quels résultats ?

Pendant la matinĂ©e et, peut-ĂŞtre pendant l’après-midi après le nettoyage, vos selles contiendront des calculs biliaires mĂ©langĂ©s Ă  des rĂ©sidus alimentaires, et ensuite uniquement de calculs mĂ©langĂ©s Ă  de l’eau.

La plupart des calculs biliaires ont de nombreuses variantes de vert (dues Ă  la bile du foie), toutes sortes de tailles, de formes. Les calculs de couleur claire sont les plus rĂ©cents. Les calculs verts sombres sont les plus vieux. Certains ont la taille d’un petit pois (ou encore plus petit) et d’autres jusqu’Ă  2-3 cm de diamètre. Il peut y avoir des douzaines et parfois des centaines de pierres excrĂ©tĂ©es Ă  la fois.

Si vous dĂ©couvrez des calculs blanchâtres ou de couleur bronze. Il s’agit lĂ  de calculs biliaires calcifiĂ©s qui sont relâchĂ©s par la vĂ©sicule biliaire et qui contiennent des substances toxiques plus lourdes avec des petites quantitĂ©s de cholestĂ©rol.

Il se pourrait qu’il y ait une couche blanche ou de couleur paille, ou de “mousse” flottant. Cette mousse est composĂ©e de millions de petits cristaux de cholestĂ©rol blancs et très tranchants, qui peuvent facilement causer des coupures dans les parois des petits conduits biliaires. Il est tout aussi important de les Ă©liminer.

Si le nettoyage du foie ne produit pas les résultats espérés, il est probable que les conduits biliaires de votre foie sont plus bloqués que vous ne le croyez, et que la masse très dense de calculs empêche le nettoyage de les ramollir pendant la première tentative de nettoyage. Pour certains individus, il faut attendre 2 à 3 nettoyages du foie avant que les calculs commencent à sortir.

cf nettoyage du foie – tĂ©moignages

Pour se guérir de façon permanente :

  • Il faut Ă©liminer tous les calculs. Ceci peut exiger au moins 8-12 nettoyages qui peuvent ĂŞtre exĂ©cutĂ©s Ă  peu près toutes les trois semaines ou Ă  des intervalles mensuels (ne le faites pas plus souvent que cela). La pause de trois semaines entre les nettoyages peut inclure la pĂ©riode prĂ©paratoire de 6 jours avant le prochain nettoyage du foie, mais il serait conseillĂ© de recommencer la prĂ©paration après que les trois semaines se soient Ă©coulĂ©es. Vous pouvez bien Ă©videmment prendre plus de temps entre les nettoyages. Il est toutefois important de se rappeler qu’une fois que vous avez commencĂ© les nettoyages du foie, il serait prĂ©fĂ©rable de continuer Ă  en faire jusqu’Ă  qu’il n’y ait plus aucun calcul pendant deux nettoyages consĂ©cutifs.
  • Aussi longtemps qu’il y aura des petits calculs voyageant dans les milliers de petits conduits biliaires vers les centaines de plus grands canaux, ils peuvent se combiner pour former de plus grands calculs et faire rĂ©apparaĂ®tre les anciens symptĂ´mes, tels que les maux de dos ou de tĂŞte, les douleurs d’oreille, les troubles digestifs, les gonflements, l’irritabilitĂ©, la colère… sachant que les symptĂ´mes soient moins gĂŞnants.
  • Si deux nettoyages consĂ©cutifs ne produisent plus de calculs, ce qui peut arriver après 6-8 nettoyages, votre foie peut-ĂŞtre considĂ©rĂ© propre. NĂ©anmoins, il est recommandĂ© de rĂ©pĂ©ter le nettoyage du foie tous les six Ă  huit mois.
  • Chaque nettoyage donnera une plus grande poussĂ©e d’Ă©nergie au foie et Ă©liminera d’Ă©ventuelles toxines ou des nouveaux calculs qui auront pu s’accumuler entre temps.
  • Il est probable que quelques calculs biliaires restent coincĂ©s dans le cĂ´lon. Ils peuvent ĂŞtre rapidement et facilement expulsĂ©s lors d’une irrigation du cĂ´lon. Celle-ci devrait ĂŞtre exĂ©cutĂ©e idĂ©alement le deuxième et le troisième jour après le nettoyage du foie. Si des calculs biliaires restent dans le cĂ´lon, ils peuvent causer des irritations, des infections, des maux de tĂŞte et des malaises abdominaux, des problèmes de la thyroĂŻde. Ces calculs peuvent devenir une source de toxĂ©mie dans le corps. Si une hydrothĂ©rapie n’est pas disponible lĂ  oĂą vous habitez, vous pouvrez faire un lavement de cafĂ© (dissous) suivi par un lavement d’eau. Vous pouvez mĂ©langer une petite cuillère de sulfate de magnĂ©sium Ă  un verre d’eau chaude et le boire Ă  jeun le matin du jour oĂą vous auriez procĂ©dĂ© Ă  une irrigation du cĂ´lon suite Ă  un nettoyage du foie.
  • Bien que le nettoyage du foie lui-mĂŞme puisse produire des rĂ©sultats vĂ©ritablement stupĂ©fiants, il serait idĂ©al de le faire après un nettoyage du cĂ´lon et des reins.

cf nettoyage du foie – tĂ©moignages

Nota bene : Ne faites jamais de nettoyer si vous souffrez d’une maladie aiguĂ«, mĂŞme s’il s’agit d’un simple rhume. Si vous souffrez d’une maladie chronique, cependant, nettoyer votre foie peut ĂŞtre ce que vous pouvez faire de meilleur pour vous-mĂŞme.

Dès le premier nettoyage, le foie commencera à fonctionner plus efficacement :

  • Des amĂ©liorations soudaines, parfois plusieurs heures après
  • Les douleurs diminueront
  • L’Ă©nergie augmentera
  • La clartĂ© d’esprit s’amĂ©liora considĂ©rablement
  • La phytologie, c’est-Ă -dire l’utilisation des plantes sous diverses formes : huiles essentielles (aromathĂ©rapie), Ă©lixirs floraux (Bach, Deva…) ;
  • La chirologie, qui comprend les massages (occidental, californien… et drainage lymphatique) et les manipulations (chiropractie, Ă©tiopathie, ostĂ©opathie…) ;
  • La rĂ©flexologie, pour mobiliser le système nerveux sympathique (sympathicothĂ©rapie, percussions vertĂ©brales, rĂ©flexologie plantaire…) ;
  • La magnĂ©tologie, basĂ©e entre autres sur l’utilisation des champs magnĂ©tiques ;
  • L’actinologie, qui utilise les rayons lumineux (soleil…) ;
  • La chromothĂ©rapie : la thĂ©rapie par les couleurs ;
  • La pneumologie : l’art d’apprendre Ă  respirer

cf nettoyage du foie – tĂ©moignages

Contre-indications : Pour les femmes enceintes, de nombreuses huiles essentielles sont déconseillées. Il en est de même pour les personnes ayant les intestins fragiles, les enfants, les bébés.

Avertissement : Les conseils en naturropathie ne peuvent en aucun cas se substituer à un diagnostic et/ou un traitement médical. Seul un médecin est habilité à prescrire, modifier ou supprimer un traitement médical.

Les bienfaits de la naturopathie

Le but est de découvrir les causes profondes avant d’intervenir.

Par exemple, un mal de tĂŞte rĂ©current ne sera pas traitĂ© a priori avec des analgĂ©siques. Avant de proposer un traitement, le naturopathe se demandera d’oĂą provient le mal de tĂŞte : d’un trouble musculosquelettique, d’un problème nutritionnel (un faible taux de sucre, par exemple), d’un manque de sommeil, d’un stress excessif…

Art de Vivre au Naturel !

Comprendre que les maladies fabriquĂ©es par le corps et ses symptĂ´mes que l’on ressent sont bien souvent des signaux auxquels il convient de prĂŞter une attention particulière pour mieux se connaitre.

Pour veiller à un bon équilibre corporel au quotidien, la naturopathie tire profit de l’homéopathie, des fleurs de Bach, des huiles essentielles, et mise sur une alimentation saine et variée, la relaxation, le sport et un sommeil de qualité.

En mettant en place dans la bonne humeur un ensemble de pratiques simples et qui s’adaptent à toute la famille, il est possible de se sentir bien et de prévenir un bon nombre de petit maux qui nous gâchent la vie.

Séance d’1 heure : 45 €uros

 

Séance à distance (Téléphone, Skype, FaceTime)
SĂ©ance en cabinet Ă  Caen (14)
Séance en déplacement : 1 Vendredi/mois à Rennes (35) / Levallois Perret (92)

Voici mes différentes coordonnées :

TĂ©l. : 06 59 72 43 75
Facebook : facebook.com/gaia.sante
Email : contact@claude-sophie.com

Comprendre et prévenir les maladies

Comprendre d’ou viennent les maladies, hérédité, mauvaises habitudes à bannir, se protéger des toxiques et toxines, le concept d’encrassement…

Se rapprocher de la nature

L’importance de la respiration, de l’eau, du soleil, vivre au rythme des saisons, découvrir les énergies vibratoires…

L’Alimentation

L’alimentation est la troisième médecine et tient une place prépondérante dans notre pratique de naturopathe.

Le pouvoir des Plantes

Leurs effets et modes d’administrations, 25 plantes indispensables à connaitre..

Ecouter son Corps

Retrouver le sommeil, gérer son stress, travailler son équilibre psycho-émotionnel, bouger, prendre soin de son environnement…

Conseils en Naturopathie

La consultation se déroule suivant trois axes :

  • Un questionnaire approfondi sous forme de dialogue pour identifier vos attentes et en savoir plus sur :
    • votre histoire personnelle, vos antĂ©cĂ©dents familiaux,
    • Vos traitements en cours (sur lequel on n’intervient absolument pas)
    • votre mode de vie, cadre de vie,
    • votre activitĂ© professionnelle et de loisirs,
    • vos habitudes alimentaires,
    • votre comportement psychologique… 
  • Un bilan vital dont l’objectif est de dĂ©terminer l’énergie vitale du consultant, ses points forts et ses points faibles, pour Ă©tablir le type de suivi nĂ©cessaire. Cela permettra, par exemple, d’évaluer une forte prĂ©disposition au stress ou aux troubles digestifs, par exemple.
  • Le programme d’hygiène vital (PHV) qui sera constituĂ© de conseils naturopathiques personnalisĂ©s et dĂ©diĂ©s pour une prise en charge globale des diffĂ©rents plans de la santĂ© (alimentation, activitĂ©s physiques, gestion psycho-Ă©motionnel…) et pourra ĂŞtre complĂ©tĂ© selon le cas par des complĂ©mentions nutritionnels (ou biothĂ©rapies).

L’intĂ©rĂŞt est aussi de vous expliquer le pourquoi et le comment de votre «constitution», de vos «fonctions vitales», de votre «degrĂ© mĂ©tabolique» (assimilation/ Ă©limination), de vos surcharges et/ou de vos carences, etc.

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS
Nom*
Prénom*
Email*
Votre demande :*
Word Verification:

Règlement PAYPAL
(une fois le rendez-vous fixé)

Rappel Date Consultation*
Nom*
Email (identique Ă  paypal)*
VĂ©rification:
Votre règlement PAYPAL*

Avertissement : Les conseils en naturropathie ne peuvent en aucun cas se substituer à un diagnostic et/ou un traitement médical. Seul un médecin est habilité à prescrire, modifier ou supprimer un traitement médical.

CONCEPT DE BASE

Les Humeurs

Ce que l’on nomme «humeurs » représente les liquides dans lesquels baignent nos cellules. Ces liquides alimentent les cellules en oxygène issu de notre respiration et en nutriments issus de notre digestion. Mais ils véhiculent également les déchets métaboliques résultant du «travail cellulaire». Nos «humeurs » transportent aussi les éléments fabriqués par nos organites cellulaires à partir des nutriments fournis. Ces éléments fabriqués par nos cellules sont par exemple des hormones, des enzymes, des neurotransmetteurs, des immunoglobulines…
Les humeurs sont le sang avec son plasma, la lymphe intracellulaire (cytoplasme), la lymphe extracellulaire intersticielle (entre les cellules) et la lymphe canalisée dans les vaisseaux lymphatiques.

La lymphe, c’est à la fois le fleuve nourricier et le tout-à-l’égout.

Les DĂ©chets
En naturopathie, la maladie est avant tout due à un encrassement des principales humeurs de l’organisme: sang et
lymphe.

Les différents déchets :
Les dĂ©chets rĂ©sultant du mĂ©tabolisme cellulaire sont Ă©vacuĂ©s par nos quatre portes de sortie physiologiques (nos quatre Ă©monctoires : la peau, les reins, les poumons, le foie) en fonction de leur grosseur. cf nettoyage du foie – tĂ©moignages

Les déchets de diamètre inférieur à 20 µm prennent la voie sanguine veineuse, rejoignent le cœur au niveau de l’oreillette droite,passent grâce à la circulation sanguine au niveau des filtres émonctoriels et sont éliminés sous forme cristalloïdale (urine, sueur…) ou
mucosique (crachats, matières fécales…).

Les déchets entre 20 µm et 100 µm de diamètre, trop gros pour
emprunter la voie veineuse, prennent la voie lymphatique au travers des ganglions lymphatiques. Ils y sont réduits à une taille inférieure à 20 µm et peuvent alors rejoindre la circulation sanguine et veineuse. La distribution se fera également au niveau des émonctoires qui élimineront les déchets sous forme d’urine, de matières fécales, de crachats ou de transpiration.

Les déchets supérieurs à 100 µm (pesticides, médicaments, produits de synthèse chimiques…) restent dans nos humeurs (lymphe extracellulaire) et demanderont beaucoup d’efforts à notre organisme pour les évacuer après avoir réduit leur diamètre.

L’organe le plus sollicitĂ© pour cette tâche est le foie. Une fatigue hĂ©patique en sera le rĂ©sultat Ă  plus ou moins long terme. cf nettoyage du foie – tĂ©moignages

Surcharges cristalloĂŻdales
et surcharges mucosiques

La cause première d’une maladie résulte d’un encrassement humoral par plusieurs types de déchets : ceux de la digestion, les déchets alimentaires, les déchets des substances chimiques (médicaments), les déchets métaboliques (issus de l’activité cellulaire). On classe les
toxines en deux catégories.

Les substances mucosiques transportées par la lymphe proviennent de résidus de cellules mortes et d’un mauvais métabolisme d’amidon (céréales, féculents), de sucres (miel, sirop, confiseries), de lipides (beurre, huile, graisses), de produits chimiques (pesticides
ou mĂ©dicaments). C’est Ă©galement le rĂ©sultat d’une flore intestinale perturbĂ©e avec un blocage du foie (dĂ» Ă  un abus d’alcool, de stress, ou plus simplement Ă  l’hĂ©rĂ©ditĂ©, etc.). cf nettoyage du foie – tĂ©moignages

Concrètement, ces déchets donnent lieu à divers effets : cholestérol, écoulements du nez, glaires, mucus, catarrhes…
Les conséquences peuvent se matérialiser par un rhume, une bronchite, une otite suintante, des pertes vaginales, un eczéma, de l’acné, des furoncles.

La peau, l’appareil respiratoire, les intestins, le foie sont chargĂ©s de l’élimination de ces mucoses. cf nettoyage du foie – tĂ©moignages

Les cristaux ou substances cristalloĂŻdales
Ils proviennent d’un excès de produits azotés comme la viande, les abats, le gibier, le poisson, les fromages, le sucre, le soja, le café, le thé, le chocolat.

Mais aussi le stress, les pensées négatives, les frustrations, la culpabilisation, etc.
La peau, les reins et les intestins Ă©liminent les cristaux.
Si ces organes jouent mal ce rôle, l’organisme développe de nombreuses pathologies : un eczéma sec, des dermatoses sèches, des prurits, angines, conjonctivites, cystites, zona, calculs rénaux, etc.

Les conséquences peuvent se matérialiser par des calculs, des sables, des calcifications ou une acidité.

Les dérivations

Peau – sudoripares sueur = cristaux 1
Peau – sĂ©bacĂ©es sĂ©bum = mucose 2
Reins néphrons urine cristaux 1
Appareil respiratoire mucose 2
Intestins/foie/vésicule mucose 2 / cristaux 1

Carences et surcharges
Le corps est carencé en cas d’apport insuffisant de certaines substances vitales : vitamines, oligo-éléments et/ou enzymes résultant d’une alimentation trop cuite ou industrielle, contenant beaucoup de produits chimiques. Ce manque peut :

entraver la transformation du glucose en Ă©nergie

– provoquer la formation de radicaux libres
– entraver le travail mĂ©tabolique des cellules qui ne sont pas correctement nourries et pourront se nĂ©croser ou se modifier…
On le surcharge avec des excès de certaines substances. Ces surplus vont provoquer :
– un blocage des fonctions dĂ©volues aux organes Ă©monctoires qui se verront dans l’impossibilitĂ© de faire correctement leur travail
– un «kidnapping» de certaines vitamines et de minĂ©raux.
Certaines surcharges peuvent aussi provenir d’un excès de substances normales comme l’urée, l’acide urique ou le cholestérol. Il ne faut pas oublier qu’en se surchargeant, on se carence aussi.

Les Emonctoires
Ce sont quatre organes spĂ©cifiques dont le rĂ´le est de favoriser des Ă©changes entre le milieu intĂ©rieur et le milieu extĂ©rieur. Les propriĂ©tĂ©s mĂ©taboliques : absorption et surtout excrĂ©tion, (c’est-Ă -dire l’Ă©limination des dĂ©chets de l’organisme) sont caractĂ©ristiques des quatre Ă©monctoires : Peau, Poumon, Rein, Intestin, Emonctoire gĂ©nital chez la femme.

Naturopathie
– 4 Piliers –

Primum non nocere
D’abord ne pas nuire. Hippocrate le soulignait ainsi « Face aux maladies, avoir deux choses Ă  l’esprit : faire du bien, ou au moins ne pas faire de mal ». Le rĂ´le du mĂ©decin est d’observer et d’accompagner les symptĂ´mes qui sont souvent le signe que le processus de guĂ©rison est en marche. Supprimer les symptĂ´mes peut causer plus de mal que de bien. On parle de « transfert morbide » : la cause est toujours lĂ , on rĂ©duit son expression au silence, elle reviendra sur un autre organe, gĂ©nĂ©ralement amplifiĂ©e.

Vis medicatix naturae
La nature recèle son propre pouvoir de guĂ©rison. Un corps humain en bonne santĂ© possède en lui une capacitĂ© d’auto-guĂ©rison qui lui permet de retrouver seul la santĂ©. Au coeur de l’organisme vivant se trouvent les forces de vie permettant d’y parvenir. Le rĂ´le du mĂ©decin ou du thĂ©rapeute consiste Ă  faciliter l’accès Ă  ces forces en dĂ©couvrant et en Ă©liminant les obstacles qui s’y opposent.

Tolle causam
Découvrir et traiter la cause. Allant plus loin encore, Hippocrate disait « Recherchez la cause et traitez la, recherchez la cause de la cause et traitez la, recherchez la cause de la cause de la cause et traitez la ». Le rôle du naturopathe n’est don pas de tenter d’agir sur le symptôme mais bien de remonter jusqu’à la cause de la pathologie et d’agir sur cette dernière de façon à rétablir l’équilibre naturel et faire en sorte que le symptôme n’ait plus à s’exprimer.

Docere
Enseigner. Le naturopathe enseigne à son patient les règles de fonctionnement de son corps et lui apprend à en prendre soin de façon naturelle. Les règles d’hygiène vitale concernent tous les domaines de la vie et considèrent les interactions qui existent entre les plans physique, mental, émotionnel et spirituel. Chaque plan est à prendre en considération pour retrouver et conserver une santé parfaite.